NANO2BIO 2017

La vectorisation de médicaments, les chimiothérapies pour traiter le cancer, les techniques de régénération tissulaire et la biocompatibilité de nouveaux traitements représentent un enjeu important. Les avancements en recherche fondamentale, qui impliquent plusieurs domaines, peuvent seulement être fructueux si les recherches sont faites à l’interface, avec des interactions
fortes entre ces différents domaines. Les nanotechnologies apportent aujourd’hui des nouvelles solutions. Leur efficacité et biocompatibilité doivent être évaluées de façon sûre et rapide pour permettre une compétitivité sur le marché international.

En effet, les avancées récentes des nanotechnologies en biologie déboucheront sur de nouvelles opportunités tant au niveau du diagnostic que de la thérapie de féaux majeurs (maladies cardio-vasculaires, cancer, maladie d’Alzheimer…).

En région Bourgogne-Franche-Comté, la réponse à ce défi mobilise de façon coordonnée, à travers le projet régional Nano2bio, l’Université de Bourgogne-Franche-Comté (UBFC), l’INSERM, le CHU Dijon, l’INRA (via un partenariat avec le Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation, Unité Mixte de Recherche INRA-CNRS-UBFC), le centre de cancérologie CGFL, des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté (NVH Medicinal, ARDPI Company) et plus largement en France (Armor Protein, C&K Components) et la SATT Grand-Est.

Informations

Nom du bénéficiaire

Université de Bourgogne

Programmes

PO FEDER-FSE Bourgogne 2014-2020

Fonds

FEDER

Département

  • Côte-d'Or

Dates du projet

Du 21/02/2017 au 30/11/2019

Montant éligible programmé

200 654.80

Montant UE programmé

83 0125.55

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×