Transformation des quais Ernest Landry et Jean Moulin en berge douce urbaine

A Sens, le projet de transformation des quais Ernest Landry et Jean Moulin a pour vocation première de rééquilibrer les flux et donc les voies de circulation dédiées aux véhicules motorisés et aux modes doux, en redonnant l’Yonne à la ville dans un confort paysager sobre.

Il est ainsi prévu la création de voies dédiées aux vélos mais aussi aux piétons, en réduisant la place accordée à la voiture (passage de 3 à 2 voies côté Landry).

Cet aménagement a aussi pour objectif de recréer une vitrine du Cœur de ville et une « couture » avec les quartiers environnants, en requalifiant un espace urbain majeur à l’interface des secteurs ciblés dans
la stratégie : gare, Ile d’Yonne, Amande. Des matériaux et mobiliers de qualité (pavés grès, mobilier classique, lampadaires type Fontes de Paris, etc.) seront ainsi utilisés pour renforcer la dimension patrimoniale du secteur.

Le projet instaure une dynamique entre l’eau et la ville, et ambitionne de (re)faire de la rivière une rue du Sénonais, dans une optique de développement du tourisme « fluvestre » (activités fluviales et terrestres
liées à la proximité de la rivière, comme le cyclotourisme sur les berges). L’Yonne peut ainsi retrouver la fonction économique qui était la sienne jusqu’au 20ème siècle.

Quai Ernest Landry, Sens, France

Informations

Nom du bénéficiaire

Commune de SENS

Programmes

PO FEDER-FSE Bourgogne 2014-2020

Fonds

FEDER

Département

  • Yonne

Dates du projet

Du 04/07/2017 au 31/12/2018

Montant éligible programmé

2 541 234,59

Montant UE programmé

936 990,00

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×