Améliorer les connaissances de base des personnes faiblement qualifiées à travers une meilleure intégration dans les parcours de formation

Il s’agit d’améliorer les connaissances de base des personnes faiblement qualifiées afin d’augmenter les chances d’intégration dans une action qualifiante pour les demandeurs d’emploi ou les détenus et de diminuer le risque de sorties anticipées des parcours de formation par apprentissage pour les apprentis.

Le FSE pourra être mobilisé pour soutenir les actions suivantes :

  • Actions de formation permettant l’acquisition des savoirs de base indispensables à l’entrée en formation qualifiante ou actions de soutien des apprentis en cours de formation
    • Actions de formation visant la lutte contre l’illettrisme,
    • Actions de formation visant l’acquisition des savoirs de base dans l’objectif d’une mise à niveau générale en lien avec le projet de qualification,
    • Actions de pré-qualification : remise à niveau générale et technique liée à un secteur professionnel donné accompagnée d’une mise en situation professionnelle dans le secteur visé, dans l’objectif d’atteindre les pré-requis nécessaires pour entrer en parcours de certification ou dans l’objectif d’atteindre le niveau requis pour présenter et réussir les concours du secteur visé,
    • Actions spécifiques en direction des apprentis : soutien scolaire et psychologique en direction des apprentis présentant des difficultés en centre de formation ou en entreprise d’accueil, actions de mise à niveau permettant la préparation à la poursuite de parcours.

 

  • Actions permettant l’élaboration de diagnostics individualisés :
    • Actions de définition de projet professionnel : actions s’appuyant sur une alternance entre un accompagnement/formation en centre et des mises en situation professionnelle dans le cadre de stage entreprise,
    • Actions de positionnement : individualisation du parcours de formation.
    • Accompagnement au montage de dossier de VAE,
    • Actions particulières en direction des publics fragilisés, notamment les personnes sous-main de justice.

Bénéficiaires

  • Conseil régional,
  • Collectivités territoriales,
  • Partenaires sociaux,
  • Organismes consulaires,
  • Associations,
  • Etablissement d’enseignement public ou privé,
  • Dispositifs types « écoles de la 2ème chance »,
  • Organismes de formation,
  • Administration pénitentiaire,
  • Centres de Formation d’Apprentis (CFA).

Critères d’éligibilité

Les opérations doivent porter spécifiquement sur des personnes en difficulté par rapport aux connaissances de base. La sélection des participants au sein des organismes devra se faire sur la base de ce critère.

Les opérations qui visent les personnes sous-main de justice ne concernent que des hommes. La priorité transversale concernant l’égalité entre les hommes et les femmes ne s’applique donc pas à cette opération.

Modalité de candidature

Sélection des projets au fil de l’eau ou via appel à projets.

Modalité financière

Taux maximum FSE : 50 % des dépenses éligibles

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×