Augmenter le niveau de qualification des demandeurs d’emploi bourguignons

Le FSE pourra soutenir :

  • Les actions de formation professionnelle et de qualification des demandeurs d’emplois, visant à favoriser l’accès et le retour à l’emploi (prioritairement les bas niveaux de qualification – niveau V et infra, les jeunes et les séniors),
  • Les actions en faveur des personnes sous-main de justice : il s’agit de favoriser le retour dans la société au travers d’actions d’accompagnement dans un objectif de favoriser le passage de la prison à la vie extérieure,
  • Les actions de formation pour l’acquisition des savoirs de base,
  • Les actions visant la reprise de formation des jeunes sans qualification, hors du champs scolaire.

Bénéficiaires

  • Etablissements publics,
  • Chambres consulaires,
  • Associations,
  • Collectivités locales,
  • Etat,
  • GIP,
  • Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Critères d’éligibilité

L’éligibilité des opérations sera faite sur la base notamment des critères suivants :

  • Actions s’inscrivant dans les axes prioritaires du Contrat de Plan régional de développement des formations professionnelles,
  • Accompagnement et sécurisation des parcours d’insertion professionnelle notamment par une pédagogie active-participative,
  • Prise en compte des handicaps culturels, sociaux, territoriaux, lutte contre les discriminations et orientation vers les filières porteuses d’emploi notamment en lien avec la stratégie régionale de développement économique et d’innovation (SRDEI) et les stratégies de spécialisation intelligente SRI-S3.

Pour les actions visant la reprise de formation des jeunes sans qualification, hors du champ scolaire, les projets devront comporter des éléments portant sur un ou plusieurs des axes suivants :

  • Individualisation de la formation par une approche spécifique,
  • Mise en œuvre d’une pédagogie adaptée au public visé consistant à ce que les bénéficiaires soient acteurs de leur parcours,
  • Accompagnement individuel pour l’élaboration d’un projet professionnel,
  • Structuration d’un réseau d’entreprises dynamiques visant à proposer des mises en situation professionnelles variées pouvant déboucher sur des emplois durables ou des contrats en alternance.

Le positionnement sur l’un ou plusieurs de ces axes devra être explicité en présentant pour chacun :

  • Les éléments de diagnostic et les objectifs visés,
  • Les moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs visés,
  • Les résultats qualitatifs et/ou quantitatifs prévus (avec le mode de collecte et la source des données recueillies).

Seront soutenues les opérations bénéficiant d’un cofinancement ou d’un autofinancement public.

Modalité de candidature

Sélection des projets au fil de l’eau

Modalité financière

Taux maximal d’intervention UE :

  • 50 % pour les E2C
  • 45 % pour les autres opérations.

Plancher minimal de subvention UE : 15 000 €

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×