Augmenter le taux de qualification des jeunes par l’apprentissage pour faciliter l’insertion professionnelle

Les priorités régionales sont :

  • Faire mieux connaître aux jeunes les formations offertes par l’apprentissage notamment dans les métiers porteurs,
  • Poursuivre le développement de la qualité et la professionnalisation du processus de formation en organisant et en formalisant les fonctions au sein des Centres de Formation des Apprentis afin d’obtenir une véritable personnalisation du parcours,
  • Formaliser les fonctions d’appui au processus de formation personnalisé,
  • Valoriser et renforcer le rôle formateur de l’entreprise d’apprentissage,
  • Accompagner la mise en œuvre de cette pédagogie différenciée et l’évolution du métier de formateur dans le cadre de l’évolution des organisations pédagogiques actuelles.

Dans le cadre des actions de développement de l’apprentissage, il s’agit de soutenir les actions permettant d’agir en amont du recrutement des apprentis.

Pendant le parcours de formation, la qualité de l’apprentissage sera améliorée grâce à une meilleure gestion des relations apprenants/famille/employeurs/centre tout au long de la formation. le soutien aux jeunes en difficultés, une adaptation de l’alternance, la mise en œuvre des mesures visant à réduire les ruptures, augmenter le taux de réussite, permettre le suivi d’un cursus seront encouragées en vue d’augmenter le taux de qualification des jeunes en Bourgogne.

L’apprentissage dans le supérieur sera encouragé grâce au soutien :

  • Des actions favorisant le développement de l’enseignement supérieur en alternance,
  • Des actions visant à favoriser les passerelles et à offrir un parcours de qualification aux jeunes et des actions visant à opérer un rattrapage des connaissances de base nécessaires pour franchir un palier, le niveau attendu en bac pro ou en entrée en BTS ne permettant pas un égal accès des jeunes à une élévation du niveau de qualification et de diplôme.

Bénéficiaires

  • Etablissements publics,
  • Chambres consulaires,
  • Associations,
  • Collectivités locales,
  • Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

Critères d’éligibilité

  • Actions s’inscrivant en cohérence avec les stratégies régionales ; la valeur ajoutée par le FSE,
  • Innovations pédagogiques,
  • Prise en compte des principes horizontaux : égalité entre les femmes et les hommes, égalité des chances, lutte contre les discriminations, vieillissement actif et développement durable,
  • La capacité du porteur à respecter les conditions de suivi, d’exécution et d’évaluation de l’opération telles que prescrites par les textes communautaires et nationaux.

Les opérations seront éligibles sur la base de leur contribution à la stratégie du PO et ses objectifs.

Seront soutenus les opérations bénéficiant d’un cofinancement ou d’un autofinancement public.

Pour les actions de promotion, seront éligibles les opérations de portée départementale à minima.

Modalité de candidature

Sélection des projets au fil de l’eau ou via appel à projets.

Compte tenu du caractère expérimental et démonstrateur recherché des actions de médiation et des actions en faveur de l’apprentissage dans le supérieur, elles seront mises en œuvre via un appel à projet, garantissant d’une part l’émergence de tels projets, et d’autre part une sélection des projets les plus pertinents. L’appel à projets permettra de sélectionner les projets selon leur capacité à expérimenter des solutions adaptées à la situation bourguignonne.

Modalité financière

Taux maximal d’intervention UE : 45 %

Plancher minimal de subvention UE : 15 000 €

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×