Développer des innovations dans les domaines d’excellence du territoire

Par son soutien aux actions de recherche-innovation, le programme Interreg France-Suisse vise à soutenir les applications concrètes sur le territoire.

Il ne s’agit pas uniquement de favoriser les innovations produit, mais également les innovations d’usage ou organisationnelles. De nouveaux thèmes stratégiques tels que l’économie sociale et solidaire et l’innovation sociale mais aussi les applications de services publics ou les technologies vertes sont amenés à prendre une place de plus en plus importante dans le cadre de l’économie de l’espace de coopération.

Le programme Interreg pourra apporter son soutien  :

  •  à des projets de recherche appliquée collaboratifs entre entreprises, laboratoires et/ou centres de transfert et acteurs socio-économiques notamment l’accompagnement aux transferts de technologie renforçant le processus d’innovation dans les entreprises (projets individuels, collaboratifs et d’animation)
  • à l’investissement immatériel pour développer l’innovation (études de faisabilité technologique et commerciale, diversification produit/marché, mutations, nouveaux marchés à l’export, capital humain, conseil et protection de la propriété intellectuelle et industrielle, sur la réglementation des deux côtés de la frontière)
  • à la production de produits, procédés et services innovants (investissements matériels, formations associées) dont les actions de promotion des résultats
  • à des actions d’expérimentation, de tests d’usage, développement de démonstrateurs
  • à des acteurs pour développer des projets d’envergure internationale de type Horizon 2020, et en aval pour leur diffusion

 

Bénéficiaires

  • entreprises (dont PME), associations et fondations ;
  • clusters et pôles, centres techniques, pôles de compétitivité, incubateurs ;
  • organismes d’appui aux entreprises, agences économiques, chambres consulaires ;
  • collectivités publiques, établissements publics ;
  • universités, centres de recherche, laboratoires ;
  • Groupements d’Intérêt Public ;
  • Sociétés d’Économie Mixte.

Critères d’éligibilité

Un projet de coopération doit répondre aux 4 critères suivants :

  • être défini en commun avec un(des) partenaire(s) de l’autre côté de la frontière;
  • être réalisé en commun;
  • bénéficier de moyens humains partagés;
  • être financé conjointement (avec des budgets séparés).

Modalité de candidature

Dépôt des projets au fil de l’eau.

Modalité financière

Taux de cofinancement maximal de 60 %