Exploiter plus efficacement les opportunités touristiques et culturelles liées au patrimoine

Le territoire de coopération possède un patrimoine naturel (eau, flore, faune) et plusieurs types de paysages caractéristiques remarquables : ces ressources du patrimoine naturel et paysager sont des leviers de développement économique et d’aménagement du territoire par la valorisation et la promotion touristique.

Pour ce faire, 3 objectifs principaux sont visés :

  • Accompagnement des pôles touristiques dans la diversification de leur offre en soutenant la création, le développement, la promotion et la commercialisation de produits touristiques composites valorisant la complémentarité entre les sites, les activités, les richesses patrimoniales et l’offre culturelle (produits agritouristiques ou sylvotouristiques, découverte des patrimoines à travers les activités de loisirs, de plein air, tourisme industriel et scientifique…) ;
  • Fonctionnement en réseau et mutualisation des équipements et des personnes afin de développer des projets ;
  • Soutien à la création, au développement, à la promotion et à la commercialisation de produits liés aux richesses du patrimoine culturel commun, en lien avec le renforcement de l’attractivité touristique.

Bénéficiaires

  • Groupement d’employeurs, coopérative d’activité et d’emploi ;
  • Entreprises, fondations ;
  • Collectivités territoriales, PNR / Pays / Territoires de projets/ EPCI ;
  • Chambres consulaires ;
  • Établissements publics : Établissements Publics de Coopération Culturelle (EPCC), Établissements publics d’enseignement supérieurs ;
  • Associations ;
  • Organismes et acteurs touristiques ;
  • Comité Régional du Tourisme, Comité Départemental du Tourisme ;
  • Organismes et acteurs culturels, (industries culturelles et créatrices (ICC), EPCC, SARL pour les CDN…) ;
  • Sociétés de production ;
  • Régies autonomes personnalisées (FRAC).

Critères d’éligibilité

Un projet de coopération doit répondre aux 4 critères suivants :

  • être défini en commun avec un(des) partenaire(s) de l’autre côté de la frontière;
  • être réalisé en commun;
  • bénéficier de moyens humains partagés;
  • être financé conjointement (avec des budgets séparés).

Modalité de candidature

Dépôt des projets au fil de l’eau.

Modalité financière

Taux de cofinancement maximal de 65 %