Réduire la consommation énergétique des bâtiments : développer des bâtiments démonstrateurs

L’objectif global est de développer :

  • des solutions de réhabilitations ou de constructions simples et efficientes,
  • des outils dédiés pour simplifier et optimiser les règles constructives, garantir les niveaux de performances, faciliter la montée en compétences des professionnels, assister les maîtres d’ouvrages dans leur démarche de rénovation ou de constructions.

Il s’agit d’accompagner :

  • des investissements permettant de tester et développer dans des opérations de construction/réhabilitation, de nouveaux matériels, matériaux et/ou techniques constructives permettant la massification de la rénovation énergétique performante des bâtiments, de la construction de bâtiments passifs et BEPOS,
  • des bâtiments démonstrateurs performants (rénovation BBC et ou passive, bâtiment passif et énergie positive).

Bénéficiaires

Tous maîtres d’ouvrages publics et privés – hors particuliers

Critères d’éligibilité

Le développement de démonstrateurs devra être conforme et cohérent avec les actions et les politiques régionales (SRCAE, plan bâtiment).

Le développement de démonstrateurs sera réalisé majoritairement dans le cadre d’appel à projets (APP) ou d’Apple à manifestation d’intérêt (AMI) porté par le conseil régional et l’ADEME.

Des projets individuels pourront être soutenus de façon exceptionnelle dès lors que le conseil régional aura été associé en amont du projet et sous réserve du respect d’éventuelles préconisations méthodologiques.

Ces bâtiments devront atteindre un niveau de performance très élevé : bâtiments durables, bâtiments au standard passif, à énergie positive, bâtiment à faible empreinte carbone en neuf comme en réhabilitation.

Dans tous les cas, les projets devront apporter des réponses nouvelles dans les méthodes d’organisation et de formations des professionnels. Une aide spécifique à ces nouveaux modes d’organisation peut être apportée en dehors de toutes aides à l’investissement.

Modalité de candidature

au fil de l’eau

Modalité financière

  • Taux maximal d’intervention UE : 40 %
  • Plancher minimal de subvention UE : 15 000 €
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×