Programme opérationnel interrégional Rhône Saône

Le Programme Opérationnel Interrégional Rhône Saône (POI Rhône Saône) réunit un large partenariat autour d’un même projet :

  • La Préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes,
  • L’Union européenne,
  • Les Régions concernées : Bourgogne Franche-Comté, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne Rhône-Alpes,
  • L’Etat et ses établissements publics : la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Auvergne Rhône-Alpes, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) Auvergne Rhône-Alpes, les voies navigables de France, l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME),
  • Le Comité de bassin,
  • EDF,
  • La Compagnie nationale du Rhône (CNR) par le biais de ses missions d’intérêt général.

Ces objectifs rejoignent ceux de l’Union européenne : c’est pourquoi l’Europe accompagne ce projet avec des fonds FEDER (Fonds européens de développement régional). Elle s’engage à travers le POI Rhône Saône 2014-2020 pour valoriser le territoire rhodanien. Il a été construit dans la continuité de la période 2007-2013, en articulation avec la stratégie du Plan Rhône.

Le POI est construit autour de plusieurs axes :

  • la prévention des inondations,
  • un transport fluvial soucieux de l’environnement,
  • la préservation des milieux aquatiques et de la biodiversité,
  • un tourisme de qualité autour des modes doux (cyclotourisme).

Construit pour 7 ans, il est élaboré par le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Autorité de gestion du programme, et adopté par la Commission européenne à l’issue de deux années de négociations régionales et nationales, le 11 décembre 2014.

Au total, 32 millions d’€ servent ces orientations pour 2014-2020.

Au sein du bassin Rhône Saône, le territoire éligible au Programme est constitué des communes de la plaine alluviale du bassin Rhône Saône élargie aux zones inondables du Rhône et de la Saône et complétée du canal du Rhône à Sète.  945 communes sont concernées.

Pour les projets relatifs à la valorisation du patrimoine, le territoire éligible concerne les communes situées sur le tracé des itinéraires cyclables Charles le Téméraire (en
Franche-Comté), Voie bleue (en Bourgogne et Rhône-Alpes) et « Via Rhôna, du Léman à la Mer méditerranée » (en Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon) ou pouvant faire office de porte d’entrée de l’un d’entre eux.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×